Faderco inaugure une nouvelle usine à Sétif, veut exporter davantage

Le groupe Faderco, leader algérien de l’hygiène corporelle, a inauguré ce dimanche 6 mai une nouvelle usine de production de papiers dérivés de ouate de cellulose à Sétif.

D’une capacité de 20000 tonnes par an, l’usine a nécessité un investissement de 2,4 milliards de dinars (22 millions de dollars), selon un communiqué de presse de l’entreprise privée.

Exportations

Faderco disposait déjà de deux sites de production à Sétif, et compte lancer un quatrième en 2020. « Nous sommes très fiers de poursuivre notre marche en avant, et de tenir nos engagements de servir le marché national et d’aller de façon toujours plus forte vers l’export. Avec ce projet, Faderco injecte 2,4 milliards de dinars dans l’économie, garantissant à terme plus de 350 nouveaux emplois tout en misant sur des exportations accrues », a déclaré Amor Habes, directeur général du groupe Faderco en marge de l’événement.

Et d’ajouter : « Depuis 2015, nous étions déjà leaders de la production de ouate de cellulose au Maghreb ; nous serons dès aujourd’hui également leader de la transformation de papier en Afrique du Nord et de l’Ouest. Nous compléterons d’ailleurs cet investissement par une nouvelle usine qui sortira de terre d’ici 2020, elle nous aidera à étendre nos exportations et plus encore ».

Faderco exporte déjà vers la Tunisie, le Maroc, la Mauritanie, le Mali, la Libye et la Côte d’Ivoire. “Le groupe vise ainsi à atteindre le chiffre de 3000 tonnes de produits finis exportés mensuellement en 2018”, précise-t-il dans le communiqué.

 

Source

Leave a Reply

Show Buttons
Hide Buttons
Close